Resumé Asptt - Castanet

22 octobre 2013 - 19:14

Défaite rageante 3-2

Coup de sifflet final : les joueurs sont anéantis, la tension monte, l'arbitre est pris à parti. Dans l'imbroglio qui s'en suit, Pizzi, passablement remonté écope d'un carton rouge. Retour dans un vestiaire coupé en deux : les larmes d'un capitaine exemplaire tout le long de la rencontre trahissent un sentiment de culpabilité et d'impuissance partagés par bon nombre de coéquipiers, l'énervement de Libra témoignent du sentiment de colère et de frustration car l'ASPTT était à deux doigts du match nul.

Alors que retenir de ce match ? Le discours rassembleur d'avant-match de Mika ? Une première période tout en fébrilité ? La porte qui claque à la mi-temps et le silence pesant qui s'en suit ? Un retour des vestiaires plein de hargne à l'image de l'égalisation et un résultat tenu « en s'y filant » avant le coup de poignard ?

 

Certes la première mi-temps laisse planer le doute sur la capacité de l'équipe à rentrer dans le match face à un collectif bien huilé et un 9 « je suis en médecine, je m'entraînes plus alors je joue en excellence mais je mets la misère à chaque prise de balle ». D'ailleurs c'est sur deux pertes de balle au milieu de terrain made in ASPTT que les locaux sont menés à deux reprises.

Rageant car le bloc équipe, discipliné et resserré face à un adversaire joueur applique les consignes à la lettre : aidé par un vent favorable, on saute systématiquement l'entre-jeu par l'intermédiaire d'un Zuni appliqué dans son jeu long et d'un Flo Fernandez qui cherche la verticalité. On dirait un match de Norwich City saison 1989-1990 avec Mamad et Kevin en rampes de lancement qui d'ailleurs se retrouvent seuls au gardien mais négocient mal leur duel face au gardien.

Résultat, c'est sur un coup de pied arrêté que Matthias, d'un coup de boule rageur au deuxième poteau obtient l'égalisation.

 

1-2 après 45 min. Au vu d'une première période mal négociée on voit mal comment les locaux peuvent revenir sans hausser leur niveau de jeu ou à défaut mettre plus de hargne et d'envie.

 

Visiblement, le message est passé, et les rouge et bleu répondent présent au duel physique en multipliant les fautes (jaune pour Gildas et Pizzi remplacé momentanément par Toto Pirlo  Camassel, ce qui a le don d'énerver les visiteurs qui baissent le pied sans toutefois se montrer moins dangereux. Avec l'égalisation de Pizzi  suite à un coup franc « platinesque » de Kaman magnifiquement détourné par Apoula Exhibit Edel, la tension monte d'un cran d'autant que Ludo a la brillante idée de faire rentrer un Stefano remonté qui apporte sa vitesse sur le côté droit mais aussi un ressentiment plus que palpable.

 

Les deux équipes se livrent une bataille acharnée jusqu'au dénouement final, cruel, qui voit le numéro 13 adverse, pourtant limité techniquement, profiter d'une erreur d'appréciation et des largesses arbitrales en matière de chrono pour crucifier une équipe qui n'avait pourtant pas démérité.

 

By Gildas

Commentaires

Aucun événement

PETITES ANNONCES

LE CLUB RECHERCHE :

  • Des joueurs séniors Exellence/Promotion 1er
  • Des joueurs pour la catégorie U15.
  • Dirigeants et autres bénévoles Ecole de foot - Senior
  • Contact Anthony : 06 61 91 83 30 
  • Contact Paul : 06 81 37 50 34