ASPTT TOULOUSE : site officiel du club de foot de Colomiers - footeo

Compte rendu match vétérans du vendredi 30 Octobre 2015

3 novembre 2015 - 15:47


Asptt – Montastruc : 3 à 1

Mi-temps : 2 à 0

Buteurs : Greg, John et Fred R.

18 joueurs chez nous.

Arbitre de chez nous en première puis changement d’arbitre mais toujours de chez nous en deuxième, tous les deux parfaits ! Aux dires des joueurs et de la nombreuse foule de supporters des deux équipes.

 

Quelques bons éléments ont ramené leur licence visée par leur médecin, datée et signée par eux en n’omettant surtout pas de signer et dater également la « deuxième feuille » et en accompagnant les documents d’un ou de trois chèques. De véritables fayots ces quelques éléments : je le sais car j’en fais partie !! et j’en suis d’autant plus content que je suis officiellement reconnu par la Faculté « bon pour le service » ce qui surprendra nombre de malfaisants !

 

Dès le début du match, quelques inquiétudes naissent dans notre camp : les joueurs d’en face, à part deux ou trois, sont bien jeunes. On a l’impression d’avoir plein de Benoit en face ! Et nous nous attendons (du moins les plus expérimentés) à être enrhumés à chaque passage de l’adversaire. Et bien non, car dès le début de la partie, nos couleurs hardies empêchent l’équipe adverse de mettre en valeur notre Hassan national qui garde nos buts. L’expression ne sous-entend pas que nos buts pourraient s’échapper mais plutôt que la mission d’Hassan est de les protéger des ballons qui pourraient choir dedans. Bien sûr, notre goal fera de très beaux arrêts en cette soirée ne laissant qu’une seule petite balle passer au grand dam de l’équipe.

 

A la quatorzième minute, Greg qui est bien en jambes, reçoit sur sa gauche le ballon, repique au centre et d’un tir, d’un seul, le met au fond des buts adverses malgré la présence du goal. Le jeu est alerte et quelques minutes après, John reprend le cuir (qui est en plastique) dans la surface et va marquer notre deuxième but de la soirée. C’est à ce moment que nos chœurs de l’armée rouge à nous, entrent en jeu. En effet, ce vendredi, chaque joueur de notre vaillante équipe porte un maillot rouge. Rappelons que les chœurs de l’Armée Rouge se produisirent en 1929 pour la première fois, ce qui ne nous rajeunit pas, dans le but de soutenir le moral des troupes russes affectées dans l’Extrême-Orient. En 1933, 300 membres composaient alors cette « chorale ». Chez nous, le vendredi 30 octobre 2015, ils ne sont que deux mais font tout : le chœur, l’orchestre et les danseurs. L’objectif est différent de leurs ancêtres : les plaintes fusent contre des adversaires jugés rugueux ( !), la pelouse trop verte, le ciel trop étoilé, les copains trop lents ou trop rapides, pas assez ou trop joueurs, imprécis dans leurs passes bien trop fortes, qui gardent trop ou pas assez le ballon et j’en passe et j’en passe. J’oubliais l’arbitre facile à accuser parce qu’il ne siffle pas assez ou lorsqu’il siffle trop ou encore quand il siffle contre nous ! Bien sûr, chaque intervention est sujette à une longue, trop longue conférence suivie de l’éternel débat. On se croirait au marché de la pintade à Lavaur en juin 2010 ce qui nous rajeunit. La demande générale n’est pas de faire taire le chœur de notre armée rouge car « ça fait couleur locale ». Mais on pourrait mettre le niveau sonore un peu plus bas, beaucoup plus bas, à 0 par exemple. Et en profiter pour joueur un peu au lieu de favoriser l’expression artistique au demeurant gracieuse de nos deux éphèbes. Heureusement que les vrais chœurs de l’Armée Rouge ne se produisent pas en tutu… Quoique ! car nous serions curieux de voir nos chanteurs laisser choir le short !

Ce n’est pas pour cette raison qu’Olivier N. s’est blessé en cette première période : ayant pris le ballon lors d’une de nos attaques, il court avec vers le but adverse. Lorsqu’il arme son tir, un adversaire s’oppose à lui. Blessé, comme il nous l’a écrit, il passera vendredi prochain devant Thalassa, ce qui, avouons-le, est beaucoup plus ennuyeux que d’être sur un terrain de foot avec les copains, même avec nos chœurs de l’armée rouge. Un adducteur de Greg est « out » comme nous en informe son propriétaire. Le nombre de téléspectateurs de Thalassa explosera vendredi prochain.

 

Nous atteignons la mi-temps sur le score de 2 à 0 et changeons ensuite de côté sur le terrain. Pour un observateur avisé, l’équipe située à droite va à gauche et l’autre qui était à gauche va à droite. En conséquence, nous étions aidés par le vent, nous ne le serons plus.

Nos adversaires en profitent donc pour tirer de loin mais dans nos buts, notre arme secrète veille, bien aidée par nos arrières véloces, nos milieux malins et nos avants rapides. Nous ne pouvons pas toutefois éviter le but marqué par l’un de nos adversaires. Trompant la vigilance d’Hassan, il permet à son équipe de revenir au score. Nos occasions sont alors nombreuses et c’est grand malheur que nous ne marquons pas. Mais sur une de nos contre-attaques, l’incontournable Fred R. se saisit du ballon et va marquer notre troisième but, de toute beauté, à la soixante-dix-neuvième minute. Le jeu est enlevé et les joueurs des deux équipes prennent beaucoup de plaisir. La deuxième période sera plus longue à leur demande.

 

Nous terminons le match sur une nouvelle victoire et la douche d’après-match est forcément réparatrice sur nos organismes éprouvés. Nous nous réfugions ensuite dans la salle où la collation est organisée et quelques-uns vont enfin partager le dîner de l’amitié chèrement gagné.

Vendredi prochain comme nous l’a dit notre coach vénéré (et vénérable), nous jouons à Ondes.

 

PS : avez-vous remarqué que je n’ai pas cité notre célèbre Philippe une seule fois ? Je dois couver une bonne maladie !

 

 

Patrick

Commentaires

Aucun événement

PETITES ANNONCES

LE CLUB RECHERCHE :

  • Des joueurs séniors Exellence/Promotion 1er
  • Des joueurs pour la catégorie U15.
  • Dirigeants et autres bénévoles Ecole de foot - Senior
  • Contact Anthony : 06 61 91 83 30 
  • Contact Paul : 06 81 37 50 34