Asptt – Saint-Loup Cammas : 3 à 6

22 septembre 2016 - 11:01

Asptt – Saint-Loup Cammas : 3 à 6

 

Mi-temps : 1 à 5

17 joueurs plus notre Papy Claude plus un demi-joueur, notre goal arrivé à la mi-temps de Paris.

Temps doux et bonne pelouse.

Buteurs : Alain S. et Fred R. (2)

 

En cette douce soirée, notre Coach vénéré nous a donné rendez-vous à 19h30 au terrain de foot. Malheureusement, l’horaire n’est pas respecté par tous. Aussi, avec la verve joyeuse qu’on lui connait, il nous rappelle à l’ordre. Avec raison semble-t-il car nous devons avoir terminé le match, la douche, le nettoyage des oreilles et du "truc" qu'il y a entre elles, et la collation pour 23 h.

Ce vendredi nous recevons Saint-Loup-Cammas, équipe composée de vétérans, comme la nôtre. Nous faisons de bons résultats contre eux car, et nos Anciens et nos Jeunes s'en souviennent encore, pas plus tard que l’an dernier nous avons obtenu le nul chez eux. Nous sommes donc confiants à très confiants en cette soirée car, et nos Anciens et nos Jeunes s'en souviennent, vendredi dernier nous avons gagné à l'extérieur par 6 à 0. Notre confiance est un peu trop grande comme nous le montrerons les quelques lignes qui suivent.

Nous débutons le match règlementairement, c’est-à-dire par la première période donc par le début. Le plus dur dans cette première période c’est la fin. Plus précisément les 40 dernières minutes. Car après avoir marqué le premier but de la soirée par un beau tir de la droite d’Alain S., nous avons failli et sombré. Les passes n’arrivent plus et lorsque nous montons par cinq fois le ballon vers le but adverse, nous nous faisons contrer cinq fois et ils marquent autant de fois. Même la chaussure droite d’Olivier en ri tellement c’est tragique ! Et chacun sait qu’on joue moins bien avec une chaussure avec la semelle décollée. Notre ami sort et change de chaussures. Quelques sommités, du moins celles sur le bord du terrain, pensent que « nous prenons cher » (expression  qui veut dire qu’on prend beaucoup de buts) parce que nous oublions de jouer à 11, collectifs. Il est vrai qu’ayant gagné 6 à 0 le match précédent et qu’ayant marqué dans les premières minutes dans ce match, nos têtes enflent probablement ainsi que nos chevilles… et même avec Hassan dans les buts (vous avez évité ma présence qui aurait alors alourdi le score), la tâche est rude. Même la rentrée d’un jeune joueur à l’avenir prometteur, Philippe, à la 30e minute n’améliore pas nos affaires. Mais qui en doutait ?

Nous nous acheminons dans d’atroces douleurs, vers la mi-temps atteinte sur le score de 1 à 5. Coach Gégé et Papy Claude revoient les schémas tactiques (si, si), changent quelques joueurs, et les motivent promettant à certains une collation supplémentaire, à d’autres, des cacahouètes en plus, à d’autres encore, une grande poignée de chips… en accord avec le trésorier du club qui surveille nos dépenses qu’il juge excessives.

La deuxième période reprend sur le score lourd de 1 à 5. Comme le disent souvent les commentateurs de matchs de rugby « les mouches ont changé d’ânes » ce qui, avouons-le, n’est pas trop sympathique pour nos couleurs. Mais j'ai les noms des ânes ! Nous jouons collectivement et sommes de suite dangereux. Leur goal s’interpose sur quelques actions et sur l’une d’elles, John sur la droite, centre au deuxième poteau. Fred R. d’une tête plongeante catapulte le ballon dans les buts et marque notre deuxième but de la soirée. Nous maintenons la pression sur nos adversaires lorsque, sur un corner, l’un d’eux en contre va marquer leur 6e but de la soirée. Nous reprenons espoir quelques minutes après quand Fred R. d’une nouvelle tête rageuse au même endroit envoie le ballon dans les buts adverses. Intenables, nos adversaires en contre viennent porter deux ou trois fois le danger sur nos buts, bien gardés. Nous faisons de même et nous avons de nombreuses occasions arrêtées par le gardien adverse ou mises à côté. Le temps passe, nos supporters s’impatientent et nos adversaires s’inquiètent. Pouvons-nous revenir au score ? Comme dirait Monsieur de La Palice, oui si nous marquons trois buts. Nous ne marquerons plus et le match, bien arbitré par nos adversaires, se termine sur le score de 3 à 6.

Reprenons les propos des footballeurs professionnels après une défaite.

« Nous avons fait un match plein mais nous avons perdu ce soir. On ne méritait pas la défaite (3 à 6 tout de même), Saint-Loup-Cammas a beaucoup d’expérience (sous-entendu, « c’est des vieux »), beaucoup de malice et ils ont attendu nos erreurs. On perd injustement (par trois buts d’écart !). Maintenant, il faut bien récupérer, on va se remettre au travail car il n’y a que le travail qui compte et projetons-nous rapidement vers le match de vendredi.  Il faut vite relever la tête et ne pas répéter nos erreurs. Il n’y a pas d’autres calculs à faire, ce sera très difficile mais il faut gagner notre prochain match ».

J’allais oublier « Ce qui me gêne c’est que l’arbitre ait refusé le dialogue ». Il est vrai qu’il n’a que ça à faire en tapotant la main du pauvre chéri !

Gérard a organisé, une première pour nous et d’autres, une soirée tapas (comme l’a écrit Philippe « tapas 100 balles » ce qui a fait rire beaucoup de monde). La soirée a eu pour nous un réel succès.

Le match de vendredi prochain se déroule sur le terrain de Grenade, équipe  que nous avons battue chez elle l’an dernier par 5 à 4. Bonne semaine à tous.

Je viens d'apprendre que l'équipe de l'Asptt est en grande partie au stadium supporter le TFC ou voir les joueurs parisiens. Faute de joueurs, le match est annulé par notre coach vigilant.

Commentaires

Aucun événement

PETITES ANNONCES

LE CLUB RECHERCHE :

  • Des joueurs séniors Exellence/Promotion 1er
  • Des joueurs pour la catégorie U15.
  • Dirigeants et autres bénévoles Ecole de foot - Senior
  • Contact Anthony : 06 61 91 83 30 
  • Contact Paul : 06 81 37 50 34