ASPTT TOULOUSE : site officiel du club de foot de Colomiers - footeo

Vétérans Larra – Asptt : 5 à 2

8 novembre 2016 - 11:34

Larra – Asptt : 5 à 2

Mi-temps : 1 à 1

Buteur : John (2)

16 joueurs et notre bis-coach-spectateur-supporter-aficionado-tifoso-fan-adulateur Papi Claude.

En face, 16 aussi.

 

L’Asptt n’a pas gagné vendredi soir mais au-delà de cette belle défaite c’est surtout le contenu du match qui doit être retenu. Durant la conférence de presse d’après-match, Coach Gégé assisté de Bis Coach Claude ont mis en exergue la volonté de leur équipe à vouloir monter en puissance. Et surtout le bon état d’esprit, ne fermant jamais le jeu notamment en défense. Voilà ce qui pourrait être un résumé succinct des 45 premières minutes et des 45 dernières. Mais la première période a également irrité l’ami Philippe dont ce n’était pas l’anniversaire. Il aurait déclaré à la presse mais c’est à confirmer : « on peut défendre comme des chiffonniers mais si on doit limiter les adversaires dans les buts qu’ils marquent… Chez nous, entre les tirs qui ne rentrent pas et ceux qu’on prend, on risque de perdre ». Face à ces mâles propos, nos supportrices n’en reviennent toujours pas !

 

L’analyse de cette rencontre ne s’arrête pas là tout de même. Car notre championnat est très ouvert et ce match était très important car il arrivait après un nul fait à Saint-Lys, nul relevé par la presse locale et régionale. Nous savions que ce déplacement était très compliqué, il n’a pas dérogé !

 

En cette douce soirée hivernale, place à la causerie d’avant match (car après, c’est trop tard !). La concentration augmente et l’échauffement est sérieux. Aussi, nos joueurs entrent-ils dans le match en faisant preuve d’une grande efficacité : nous attendons la quatrième minute pour prendre le premier but de la soirée marqué non par un mais par deux adversaires. Car sur un de leurs tirs, la balle rebondit sur notre poteau droit et est reprise au poteau gauche par ces deux malfrats. Le doute nous assaille, d’autant que quelques dizaines de minutes plus tard, la même action se reproduit de l’autre côté, sur leurs buts ! Un des nôtres que je ne citerai pas car je ne m’en souviens pas, tire et envoie le ballon sur leur poteau droit. Ce satané ballon revient en jeu, là où des dignes représentants de nos couleurs sont absents. « C’est ballot » aurait pu dire l’un de nous ! Entre temps, l’ami Hassan se blesse lors d’un démarrage fulgurant, sa masse musculaire ayant mal réagit aux sollicitations ! Notre ailier gauche qui affolait la défense adverse doit alors sortir. Nous jouons bien en première période et nous mettons la pression sur l’équipe adverse qui, dans l’ensemble, subit mais reste dangereuse en contre. Nous récupérons les ballons assez haut comme John lorsqu’il attaque l’arrière droit qui tarde à dégager. Il lui prend le ballon, part vers les buts adverses, résiste à de nombreuses charges, dribble quelques dizaines de joueurs et tire, marquant son premier but de la soirée et ramenant notre équipe au score.

 

Nous atteignons la mi-temps sur le score de 1 à 1, score qui reflète alors la physionomie du match. La seconde période sera différente. En effet, après les changements opérés à la mi-temps, notre équipe semble amorphe et, à l’évidence, l’absence de Cyril nous handicape ainsi que celle de Vincent et bien d’autres, dont Fred R. Depuis que ce dernier a récemment été embauché par monsieur et madame Airbus, il veut rester en forme pour le lundi matin. Il reste donc sur le bord de la touche, se nourrissant de pipas (et nourrissant d’autres « moineaux ») pour ne pas fatiguer son corps d’athlète qu’il réserve à son employeur.

 

Pendant que l’ami des piafs occupe le bord de la touche, sur un très beau et puissant tir des 30 m, nos adversaires marquent leur deuxième but, la balle étant envoyée sous la barre transversale au grand désarroi de notre goal qui n’y pouvait pas grand-chose. Quelques minutes après, un tir moins puissant et plus vicieux donne à nos adversaires un écart de deux buts. Qui se monte à trois lorsqu’ils marquent à nouveau face à des joueurs bien marris. Nous avons quelques occasions et sur celle d’Olivier M. que tout le monde voit au fond, un joueur se jette et, au grand désespoir de notre talentueux buteur, dévie la trajectoire de la balle. Quelques minutes après, sur un centre, John reprend de volée la balle qui file alors au but lorsqu’un adversaire sur sa ligne de but l’arrête avec les mains ce qui est formellement interdit par les lois de ce sport. Sauf si c’est un gardien. Nous revenons au score malgré le geste scélérat et sous les huées de la foule en délire. Et nous pouvons réduire encore le score mais soit nos joueurs manquent l’objectif, soit le gardien adverse se détend avec grâce, soit le ballon tout seul a peur de franchir la ligne fatidique. Péteux ! A la 76e minute, nos adversaires font une faute sur John qui sort en boitillant. C’est sur une énième action que nos adversaires marquent leur cinquième et dernier but. Dernier ? et oui car celui qui suivra sera fort justement refusé par le troisième arbitre pour faute de hors-jeu. En cette soirée, nous avons eu trois arbitres, celui de la première période, celui qui a débuté la seconde mais parce qu’il ne sifflait pas et n’arbitrait pas a rejoint rapidement les vestiaires sous les hués, remplacé par un troisième qui nous a accompagné jusqu’à la fin du match.

 

Nous avons ensuite rejoint les vestiaires où nous avons eu la surprise d’avoir les douches froides. Nombre des nôtres sont repartis sans se laver et au débriefing on a senti  (et bien senti tellement l’odeur était forte) les joueurs réceptifs aux différentes analyses parfaitement préparés par l’équipe dirigeante. Puis nous sommes allés prendre la collation d’après-match et dîner.

 

Après cette rencontre, il va falloir se remettre au travail car seul le travail peut nous sortir de cette défaite somme toute salutaire car nous étions sur un nuage. Maintenant, pas question de se relâcher car dès vendredi nous jouons notre prochain match et l’équipe adverse est à notre portée.

Commentaires

Aucun événement

PETITES ANNONCES

LE CLUB RECHERCHE :

  • Des joueurs séniors Exellence/Promotion 1er
  • Des joueurs pour la catégorie U15.
  • Dirigeants et autres bénévoles Ecole de foot - Senior
  • Contact Anthony : 06 61 91 83 30 
  • Contact Paul : 06 81 37 50 34