ASPTT TOULOUSE : site officiel du club de foot de Colomiers - footeo

Match vétérans ASPTT-Cépét : 4 à 0

18 janvier 2017 - 21:12

ASPTT-Cépét : 4 à 0

Mi-temps : 2 à 0

Buteurs : Benoît, John, Olivier M. et re-John.

Soirée fraîche à carrément froide, 15 joueurs

Nous saluons le retour de Papi Claude (Papi is back !) qui en profite pour, au nom de tous les joueurs, offrir un « Ajax » à Philippe. Non le produit de nettoyage que notre ami laisse utiliser avec intelligence à sa femme mais son maillot de l’Ajax oublié lors du dernier bonito. Il vénère ce maillot car c’est dans un semblable que Cruyff a été révélé au monde du football. Comme l’espère encore à son âge avancé notre ami qui pleure encore de reconnaissance.

Nous reprenons le championnat ô combien relevé des U36-U60, un vendredi 13. Funeste idée car nous devons jouer sur le stabilisé, un terrain qui comporte autant d’herbe qu’un chauve de cheveux.

Le froid intense, les plus sages d’entre nous sont coiffés d’un bonnet qui recouvre même les oreilles et portent avantageusement le caleçon moulant laissant passer dans la partie supérieure le nombre de « billes de chocolats » malheureusement affaissées, nombre qui correspond à l’âge du joueur comme le nombre de cernes correspond à l’âge de l’arbre coupé.

Après les échanges de bons vœux et de meilleurs vieux (et oui, il fallait la faire !) avec nos amis de Cépet, Vincent affronte le froid au sifflet et arbitre donc la rencontre. Du regard, Papi Claude couve ses troupes comme une laie ses marcassins (Bon je n’ai pas mieux). Et les marcassins en question ont dès l’engagement, leurs premières frayeurs suivies de quelques autres. A la dixième minute de jeu, un événement d’importance se produit : notre arrière d’aile international, Daniel L., se ressent d’une très vieille blessure à son mollet gauche, son meilleur mollet et de loin. Le regard sombre, il rejoint les vestiaires. Philippe aurait pu dire « je comprends pourquoi Daniel courrait en rond ! Il n’avait qu’un seul mollet ! »

Nos adversaires titillent (expression de footeux) Fred dans nos buts et il s’en faut d’un poteau (le gauche en l’occurrence) pour qu’ils ne marquent. Les premières 25 minutes sont difficiles pour nous mais au fil du temps nous reprenons espoir par quelques escarmouches suivies d’attaques plus franches. Cyril reprend le milieu qu’il n’avait jamais quitté, nos arrières retrouvent des couleurs et devant, Fred R., Olivier, Alain et John commencent à peser sur la défense adverse. Comme Philippe !

A la demi-heure de jeu, exactement à la 38e minute, Benoît marque d’un centre tir qui est plutôt un centre pour certains, un tir pour d’autres. On attendra la mi-temps pour que Benoit confirme un tir. Quelques minutes plus tard, le score passe à 2 à 0 grâce à John qui, ayant reçu la balle, passe la défense centrale en revue et marque.

Le froid vif, les remplaçants des deux équipes occupent la loge A (il n’y en a qu’une), chauffée et assistent bière à la main pour l’un d’eux, au match.

Les quelques changements opérés à la mi-temps vont dérouter nos adversaires surtout qu’ils ont peu de remplaçants (un) et nous 4 ou 5, selon la saison. La rentrée de Daniel M. nous fait du bien et au début, il occupe la place d’ailier gauche puis, rapidement, celle d’ailier droit. De ce côté il va plus vite et le danger viendra de lui. Moi aussi, je suis rentrée, cachant mon jeu à nos adversaires qui ne s’apercevront pas que je peux représenter un danger. Ou bien, peut-être que l’ami Daniel se dope « mais cela ne nous regarde pas » comme diraient les Inconnus.

Le fait est que notre ami part à l’abordage, centre à la 68e minute et la balle est aussitôt reprise de la tête par Alain B. au second poteau et, chose incroyable, Olivier M. qui trainait dans le coin, la pousse dans les buts !

Dix minutes plus tard, exactement à la 84e, Daniel M. récidive et John reprend victorieusement le centre, marquant notre quatrième but de la soirée. Je ne vous raconte pas les exploits des autres car je n’ai qu’un clavier.

Après le coup de sifflet final, on est passé par les douches. Les plus hautes autorités du club sont présentes à la collation d’après-match et c’est notre président, radieux, qui, accompagné d’un sponsor remet sous les acclamations de la nombreuse foule, un jeu de maillots à notre coach et à nos joueurs. Les maillots sont beaux, assez larges pour recouvrir de larges torses velus (pour certains) et ont un sens car le numéro se porte dans le dos, ce qui avouons-le n’est pas pratique à constater lorsqu’on le porte. Enfin, Philippe a ses vapeurs car il demande au Coach de ne pas être à côté d’Olivier (ce qui se comprend !) et de moi (solidaire d’Olivier, je tombe des nues !) sur la photo de l’équipe. Philippe, tu n’es qu’un sale fayot ! A ce sujet (fayot), j’ai retourné ma licence le mois dernier Gégé !

Comme monsieur et madame Météo nous ont prédit des moins quelques choses en température pour la fin de la semaine, une température à ne pas mettre un U36-U60 dehors, GSO (Gérard Soussan Organisation) nous annonce qu’on fera « soirée bonito ». Avec plaids et thermos !

 

Commentaires

Aucun événement

PETITES ANNONCES

LE CLUB RECHERCHE :

  • Des joueurs séniors Exellence/Promotion 1er
  • Des joueurs pour la catégorie U15.
  • Dirigeants et autres bénévoles Ecole de foot - Senior
  • Contact Anthony : 06 61 91 83 30 
  • Contact Paul : 06 81 37 50 34