Vétérans, Compte rendu du match du 3 mars 2017

7 mars 2017 - 16:07

Compte rendu du match du 3 mars 2017.

Asptt – Sainte-Foy-d’Aigrefeuille : 4 à 0

 

Mi-temps : 3 à 0

12 valeureux joueurs et deux spectateurs, Claude, de Saint-Jean, Alain, de chez nous, et Cyrano, de Bergerac.

Buteurs : Gérard, Fred R., Olivier M. et John.

Couleurs de notre équipe : tous le même maillot chez nous avec quelques joueurs porteurs d’un short rouge, d’autres d’un short bleu, tirant parfois pour certains sur le noir, quelques chaussettes rouges, d’autres bleues, d’autres noires. Au 183e jour d’une compétition relevée, nous n’avons toujours pas reçu shorts et chaussettes ! Mais l’honneur est sauf : indépendamment de la quantité de cheveux, deux sont coiffés d’un bonnet !

Vent violent à très violent.

 

Fred notre goal nous ayant informé de son retard, je me retrouve dans nos buts. A mon modeste avis, il ne peut y avoir meilleur choix et l’avenir en témoignera. Envisageant sérieusement la prise de risque minimale, je demande à mes copains d’occuper la partie de terrain d’où vient le vent : nous allons jouer avec Eole dans le dos. Nous sommes juste 11, nos adversaires juste 10 ce qui réduit encore plus le risque de prendre des buts. Et bien s’en faut car, faut-il le rappeler, je suis goal en attendant Fred qui pourrait se dépêcher. Dès le coup d’envoi sifflé par Benoît, l’ensemble des joueurs quitte notre moitié de terrain pour s’installer d’une manière durable dans le camp adverse. Je risque quelques pas hors de ma surface de réparation et j’éprouve quelques difficultés à retourner tellement le vent souffle. La violence est telle que même les regards sont détournés. On croit regarder à droite mais le regard fuit à gauche. Même les puissants faisceaux des lampadaires sont déviés sur la moitié de terrain adverse, laissant dans l’obscurité notre partie de terrain !

Pendant ce temps, le vent renvoie chaque attaque adverse vers leur but et notre défense récupère tous les ballons à partir de la ligne du centre, Daniel C. et Christophe C. formant la charnière centrale, Gégé et Christophe occupant les côtés. C’est cooooooooolll, le métier de goal avec le vent dans le dos.  Au moins jusqu’à la 18e mn car nos adversaires montent le ballon jusqu’à nos 30 m. Et le perdent. Fred notre goal titulaire (je ne suis qu’un intermittent) arrive et je le presse de me remplacer. Au moins du regard. A la troisième attaque stérile de nos adversaires, je m’inquiète car mon objectif est de ne prendre aucun but ce qui ne m’est pas arrivé depuis longtemps. En fait, depuis jamais ! Aussi, c’est avec un certain soulagement que je vois Fred prendre sa place originelle alors qu’on est 0 à 0 ce qui restera dans les annales. Ce qui restera également dans les annales c’est le but de Gérard, son 20e nous dit Christophe qui précise que notre ami n’avait pas marqué depuis 7 ans ! ce qui ne le rajeunit pas ! Même si son tir est un peu bizarre, la balle rentre au fond des buts. Je rappelle pour les puristes que Gérard a tapé de toutes ses forces dans le ballon qui s’est élevé bien haut dans le ciel, est retombé devant le goal jusque-là excellent et a eu le rebond nécessaire pour, avec le vent diront les mauvaises langues, finir sa course dans les buts.

Le but de Fred R. qui arrive quelques minutes après est plus commun pour deux raisons : la première, c’est que notre ami marque souvent, la deuxième, l’action est plus académique. Tout comme celle qui aboutit à notre troisième but. Sur l’aile droite Haziz monte le ballon, fait quelques passements de jambes et centre. O M (dixit Christophe) qui a une tête, s’en sert pour propulser le ballon dans les buts. Nos amis sont toujours acculés sur leurs buts, affrontant nos couleurs et surtout le vent violent.

 

A la mi-temps, les changements sont rares, Gérard dans un souci d’équité et parce qu’il a aimé jouer avec le vent, passe avec nos adversaires pour qu’ils jouent à 11 et nous accueillons Auberger parmi nous. Nous pensons subir en cette deuxième période car nous jouons contre le vent.

Mais malins, nous jouons le ballon au sol et sommes entreprenants. En cette seconde période, nous sommes souvent dangereux alors que notre goal Fred a le temps de se faire les ongles. Des pieds tellement il passe une bonne soirée. Nous faisons la loi au milieu, autour de Cyril et Olivier N. ainsi qu’Olivier M. bien lancés derrière la défense adverse, sont dangereux. Dans pareil cas, il faut que John bien servi, prenne le ballon et montre comment on marque : il va vers le goal déposer le ballon dans ses buts, portant le score à 4 à 0. Les Olivier étant contagieux, quelques minutes après, John seul devant le goal mettra le ballon bien au-dessus des buts. Probablement le vent ! Quelques attaques de part et d’autre, le match se déroule bien pour nos couleurs et contrairement à vendredi dernier, nous ne nous faisons pas remonter. Il est vrai que quelques joueurs n’étaient pas présents ce soir. Etaient-ils pour certains au Trocadéro ? nul ne le sait et « cela ne nous regarde pas » !

 

Après le match et la douche, nous sommes passés à la « collation » et un buffet préparé par Gérard, Claude et Henri. Les frites de Claude ont eu un très grand succès et les joueurs des deux équipes se sont restaurés avec plaisir, le match était oublié. On parlait même du prochain, cette fois à la pétanque. Ce qui, soit dit en passant, est plus difficile pour les jongles !

Commentaires

Aucun événement

PETITES ANNONCES

LE CLUB RECHERCHE :

  • Des joueurs séniors Exellence/Promotion 1er
  • Des joueurs pour la catégorie U15.
  • Dirigeants et autres bénévoles Ecole de foot - Senior
  • Contact Anthony : 06 61 91 83 30 
  • Contact Paul : 06 81 37 50 34