GRISOLLES 4 –8 ASPTT Vétérans (4-2)

15 avril 2017 - 19:04


> 07 avril 2017
> GRISOLLES 4 –8 ASPTT Vétérans (4-2)
> Buteurs : Olivier (3) – John (2)- Aziz, Daniel M et votre serviteur
>
> Et oui, les pseudos journalistes cultureux et pédalants, qui devaient surement préparer Paris-Roubaix vu que c’était l’année ou jamais pour le faire étant donné la clémence du temps (sous les pavés la plage !), pourront s’étonner 3 fois : devant la largeur du score, le retournement de situation entre les deux mi-temps, et le fait que j’ai marqué mon but de l’année.
>
> Combien avons-nous gagné de matchs avec 4 buts d’écarts ?
> Quand avons-nous marqué 8 buts en un seul match ?
> Quand Olivier a-t-il marqué 3 buts en un match ?
> Depuis quand n’avais-je pas marqué ?
> Autant de questions qui nous taraudent.
>
> Les grisollais nous attendaient pourtant tranquillement, certains diront un peu avec un léger sentiment de supériorité, en jouant, d'ailleurs pas très bien, à la pétanque devant les vestiaires. Il faut dire que le temps était splendide. La pelouse était belle aussi.
>
> Il nous manquait toujours Cyril, et aussi Benoit mais nous pouvions compter sur Fred, John et Olivier le Jeune. Et bien entendu sur notre grand gardien aux mains d’argent.
>
> Le match démarre plutôt bien pour nous. Après un très bel enchaînement au milieu, Daniel est décalé sur la droite, fait son numéro et centre parfaitement en retrait sur John qui marque plein d’assurance et de puissance.
>
> Ils égalisent sur un 1er but casquette sur lequel Fred se prend les pieds dans le tapis, puis prennent l’avantage sur un coup franc plein axe aux trente mètres, sur lequel Fred tente une innovation technologique avec une absence de mur sensée lui faciliter la vue. Sauf que voir le ballon arriver c’est bien, mais l’attraper c’est mieux ! De rage, il se met la gongle lui-même au fond des filets. Le buteur à l’apéro aurait confirmé la trajectoire bizarre de sa frappe…
>
> Nous égalisons sur une action dont j’ai le secret. Même s’il est bien gardé, Olivier Le Jeune me rappelant que depuis qu’il était arrivé au club, et au vu de mes productions, il ne m’en soupçonnait même pas capable.
>
> A 2-2, un nouveau drame dans le dernier quart d'heure : Fred échappe un ballon apparemment facile puis nous encaissons dans la foulée le 4ème.
>
> Mi temps rageante d’autant que Fred a alterné deux buts casquettes avec deux sauvetages de très grande classe, notamment sur une tête qu'il sort on ne sait pas comment.
>
> A 4 à 2 à la mi-temps, et ne s’attendant pas à ce qui allait leur arriver, les grisolliens osent changer leur gardien qui n’avait pas démérité et sortir un de leurs meilleurs milieux. De notre côté, les Freds et Aziz rentrent, et deux petits vieux, certes bien conservés, sortent.
> Les mouches changent d’ânes. Notre défense devient de fer avec Olivier le Jeune et Alain Le Jeune, Fred se reprend et redevient la muraille de Chine que nous connaissons tous en réalisant successivement des parades d'otarie et des sorties fulgurantes. En parallèle, ce qui est difficile à s'imaginer sur un terrain, le milieu n'étant pas toujours parallèle aux buts, notre milieu brille de tous ses feux. C'est alors une avalanche de buts qui s’abat sur les pauvres grisollois. 6 à 0 en une mi temps !
>
> John montre la voie en marquant un splendide coup franc de trente mètres, d’aucuns diront bien aidé par leur gardien, qui prend exemple en l’espèce sur notre fred national.
> Olivier s’en donne aussi à cœur joie en poussant simplement dans le but deux offrandes de John et de Fred qui ont fait tout le boulot (un bon buteur est là au bon moment…) puis s’en gagne un cette fois ci tout seul en allant contrer un dégagement du gardien.
> Entre temps, Daniel Martin en a arraché un autre en allant au contact du gardien sur un centre de la droite, et Aziz a marqué son 1er but parmi nous sur un coup de pied arrêté en pivotant tranquillement dans la surface, tellement tranquillement qu'un observateur du bord de touche a fait remarquer qu'on aurait pu lancer un écran de publicité entre la prise de balle, le pivot et la frappe (jaloux!).
>
> L’apéro est forcément très joyeux et nous nous séparons déjà impatients de défier prochainement sur nos terres nos meilleurs adversaires, Baziège.
>

Commentaires

Aucun événement

PETITES ANNONCES

LE CLUB RECHERCHE :

  • Des joueurs séniors Exellence/Promotion 1er
  • Des joueurs pour la catégorie U15.
  • Dirigeants et autres bénévoles Ecole de foot - Senior
  • Contact Anthony : 06 61 91 83 30 
  • Contact Paul : 06 81 37 50 34