ASPTT TOULOUSE : site officiel du club de foot de Colomiers - footeo

Vendredi 6 octobre 2017 vétérans

12 octobre 2017 - 18:53

Vendredi 6 octobre 2017

Asptt – Enac : 4 à 0

 

Temps doux avec petit vent frais

Spectatrices et « teurs » : 2 et 7 : en fait, ce sont nos spectatrices et nos remplaçants, l’affiche ayant curieusement attiré peu de monde.

Buteurs (puisqu’il faut les donner !) : Olivier M., Philippe (qu’on ne présente plus) et Nicolas qu’on présentera.

 

L’Enac, l’école nationale de l’aviation civile, ayant délégué de vrais vétérans, comme nous, nous allons tous passer une bonne soirée. Comme nous, ces vétérans arrivent en retard et ne font donc pas exception à la règle. Comme nous, ils sont lents, quelque peu mobiles et bien maladroits. Nous débutons le match avec quelques minutes de retard, une soixantaine à vue d’œil et engageons aussitôt les hostilités. Le jeu est équilibré mais nos couleurs sont souvent devant le but adverse. Sans grand succès, les tirs de vieille se succédant. Parfois, l’un de nous tire un peu plus fort et c’est le gardien adverse qui fait montre d’une grande classe. Le nôtre n’est pas mal non plus dans ses sorties et sur sa ligne ce qui fait que nous cheminons lentement mais sûrement vers un score nul à la mi-temps. Mais c’est sans compter sur l’ami Olivier qui avait shooté jusqu’à présent comme une vieille. Dans un sursaut d’orgueil, part aux buts seul sous le regard bienveillant de Philippe qui a décidé ce soir-là (mais ce soir-là seulement), de ne pas exprimer d’une manière distincte son courroux. Olivier va seul vers le goal adverse qui sort à sa rencontre. Et à la surprise générale, ce n’est pas l’homme de mains qui va l’emporter mais notre avant-centre qui ouvre le score en notre faveur, du bout du pied, certains affirmeront que c’est du pointu.  La première période se poursuit sur la même physionomie, période équilibrée, maladresses nombreuses de part et d’autre (surtout de part), mais envie de bien faire.

 

L’arbitre Benoît siffle la mi-temps et nos remplaçants sont seuls à aller s’échauffer. Il est vrai que nos adversaires sont seulement onze ! Fred B. les a bien renforcés en première période.

Dans ce genre de match, si une catastrophe n’arrive pas seule, on ne pense jamais que la deuxième est plus terrible. En effet, Olivier M. a marqué et ne se fera pas faute de nous raconter son but dans les années à venir. En deuxième période, à la 58e minute, minute fatidique, Philippe qu’on n’avait pas entendu jusque-là, se saisit de la balle, part sur le côté gauche du terrain, des vingt mètres décide de centrer-tirer-lober… le fait est qu’il enroule sa balle qui passe entre les doigts du goal adverse et la transversale et fini sa course dans les buts. Adverses ! Après un moment de silence, la stupeur se lit sur les visages puis la joie. Au moins celle de Philippe qui va nous casser les pieds dans les dix prochaines années pour nous parler de ce but bien évidemment d’anthologie ! Florilège, probablement ! Ce qui est le plus dur dans ce cas, c’est le sourire condescendant  que nous devons subir de la part de notre ami ! Mais nous porterons notre croix et ça nous le savons déjà.

 

Le temps que Patrick réceptionne une longue passe, parte seul au but sur le côté droit et tire dans un angle impossible, - la balle rebondit sur la transversale- nous sortons de la pression adverse qui voulait répondre à notre dernier but. Puis, par deux fois, partant du milieu du terrain, Nicolas, un joueur qu’on a « touché » à l’intersaison, marque. A star is born (ça veut dire qu’il est moins borgne que l’autre star !) Ou plutôt, ça y est, nous avons trouvé un buteur ! Bon je sais déjà qu’Olivier M. va râler un peu et ce n’est pas pour me déplaire.

Résumé du match : malgré le score bien confortable en notre faveur, le jeu était équilibré. Surtout pour nous car nous découvrons des équilibres plus en notre faveur qu’en la leur. « J’me comprends » comme dirait un de nos buteurs d’un soir. Les joueurs de l’Enac sont vétérans et leur moyenne d’âge frise la nôtre, peut-être plus jeune. Eux et nous, nous nous sommes bien amusés. C’est ce qui s’est dit à la collation d’après-mach et au repas qui était organisé par Papi Claude qui a tout vu. Même le but de Philippe !

 

Vendredi prochain on se déplace à Cépet. Sans Cyril donc il va falloir trouver trois ou quatre joueurs en milieu. On va devoir jouer à 14 et je doute que nos adversaires soient d’accord. Christophe nous a fait remarquer que nous avons un goal average positif de +1. Donc c’est la fête !

 

Commentaires

Aucun événement

PETITES ANNONCES

LE CLUB RECHERCHE :

  • Des joueurs séniors Exellence/Promotion 1er
  • Des joueurs pour la catégorie U15.
  • Dirigeants et autres bénévoles Ecole de foot - Senior
  • Contact Anthony : 06 61 91 83 30 
  • Contact Paul : 06 81 37 50 34