ASPTT TOULOUSE : site officiel du club de foot de Colomiers - footeo

ET REVOILA LES VETERANS

12 juin 2018 - 14:20

 

 

Asptt – Olympic Pinsaguel : 4 à 3

 

Mi-temps : 2 à 1

Aucun remplaçant de part et d’autre ce qui, pour un coach normal, a l’avantage de ne pas faire de choix forcement douloureux. Aucune remplaçante non plus !

Nombreux spectateurs dont Alain B. présent, les autres probablement à la buvette. Ou chez eux.

Buteurs : Fred R. puis John puis encore Fred R. et enfin John.

Terrain souple et arbitrage très intéressant malgré une petite erreur, alors toute petite. Un hors-jeu pas vu !

 

Depuis le début de l’année 2018, soit par malchance, soit à cause des intempéries, soit encore par un nombre trop important de joueurs boiteux soit enfin, plus modestement, par mon absence (il faut envisager toutes les hypothèses même les plus folles) notre vaillante équipe ne gagnait pas. Elle a même perdu tous ses matches, 5 à 1 à l’un, 4 à 0 contre l’Enac et 3 à 2 contre Gragnague. Aussi, la victoire de vendredi dernier n’en est-elle que plus belle. Pour l'explosion de joie, on verra plus tard mais ce soir-là, l’Asptt vétérans prend les 3 points de la victoire qui, assurément nous projettent vers le haut du classement tellement nous partons de très bas.

 

Mais qu’importe. Nous débutons face à un vent violent et face à 10 adversaires, le onzième viendra rejoindre ses copains quelques minutes après le coup d’envoi. Malgré leur nombre, nos adversaires font passer dès le début du match un grand frisson à nos couleurs et à Fred dans nos buts et ce dès la troisième minute. Aidés du vent, ils savourent leur plaisir et vaillamment nous luttons contre les éléments déchaînés. Et c’est à la dixième minute que l’ami Fred R. bien servi, par au but tromper l’excellent gardien et ouvre le score. Nous menons alors par 1 à 0. Pour peu de temps car sur l’engagement, l’Olympic passe notre milieu, s’enfonce dans notre défense et réduit le score. Tout est à refaire. Dos au mur (c’est une image), l’Asptt rend coup pour coup (c’est aussi une image), ripostant sans rien céder et à la 14e minute, sur un contre, Fred R sur la droite, bien aidé par Christophe le jeune, centre sur John qui marque d’un beau tir notre deuxième but. 

Puis nous subissons, lentement mais sûrement la pression adverse, notre défense composée de Gérard, Henri, Olivier et Daniel L. faisant parfois des prouesses, d’autres fois des cagades. Le temps que Fred R. parte seul vers le but et perde son duel avec le goal adverse, nous atteignons la mi-temps sur ce score en notre faveur.

 

Comme les changements à la mi-temps prennent peu de temps, faute de remplaçants, nous reprenons le jeu très rapidement en prenant soin de changer de côté de terrain.

Malins comme des singes, nous prenons à notre tour le vent avec nous. Daniel M. fait des montées ravageuses, Bobby tout en douceur passe de bons ballons à Fred B. qui les monte et devient à son tour bien dangereux. Notre équipe pourrait tourner bien mieux si ceux d’en face ne jouaient mieux que nous. Et c’est sur hors-jeu que ce satané arbitre ne voit pas que John reçoit le ballon de Fred. Ils vont vers les buts adverses, John tire de la droite, le goal renvoie la balle à gauche, Fred R. récupère, tire dans les buts et marque à nouveau. Les joueurs d’en face sont mécontents, cet andouille d’arbitre ayant validé le but car dans ces cas, il doute de la bonne foi adverse. La prochaine fois je saurai qu’il faut croire les joueurs de cette équipe puisque quelques minutes plus tard, ayant marqué sur hors-jeu, ils n’ont pas voulu compter leur but. Le fait est que nous menons par 3 à 2 lorsque l’Olympic nous rejoint au score quelques minutes après le but invalidé. Leur milieu nous fait des misères, nous subissons malgré le vent en notre faveur. Heureusement dans un sursaut d’orgueil, les nôtres, sur un contre mené de pied de maître (en principe on emploie « de main de maître » mais on est au foot) s’avancent vers le but fatidique et John, pour la deuxième fois, marque le but salvateur et décisif qui nous donne la victoire. Les dernières minutes tiennent la nombreuse foule en haleine, on ne compte plus les personnes qui défaillent, les pompiers qui s’affairent et Alain B. qui applaudit nos couleurs jusqu’au coup de sifflet final qui libère notre jeune équipe. Nos adversaires, en plus d’être des joueurs honnêtes, sont valeureux. Notre victoire n’en a que plus de valeur.

 

Au cours de la collation d’après-match et avant le repas préparé de main de maître (là on peut le dire) par Papi Claude, Paul est venu nous distribuer nos équipements. Si on peut légitimement s’étonner de recevoir shorts et chaussettes au mois d’avril pour une saison qui a débuté en septembre dernier, reconnaissons tout de même leur qualité notamment le survêtement qui, n’en doutons pas, ne servira pas qu’à sortir et rentrer les poubelles.

 

Au cours de la collation, j’ai fait la connaissance de Bobby et Henri m’a dit le plus grand bien de la soupe qu’il avait faite au repas dernier ainsi que Daniel qui se lèche encore les babines du poulet à la sauce « Bobby ». Donc une très bonne recrue comme Fred B.

Coach Gégé est sur un nuage car la victoire a pu être fêtée de belle manière. Il le sera lorsqu’il aura reçu les nombreuses réponses à sa demande pour le match de Baziège. REPONDEZ S’IL-VOUS-PLAIT.

Il est long le compte-rendu non ?

Patrick

Commentaires

Aucun événement

PETITES ANNONCES

LE CLUB RECHERCHE :

  • Des joueurs séniors Exellence/Promotion 1er
  • Des joueurs pour la catégorie U15.
  • Dirigeants et autres bénévoles Ecole de foot - Senior
  • Contact Anthony : 06 61 91 83 30 
  • Contact Paul : 06 81 37 50 34